Japon | Lecture

Apprendre le japonais #2 – Guide de conversation japonais

Salut la vie ! Je reviens une nouvelle fois en vous présentant une petite pépite en matière d’apprentissage du japonais, quand on est débutant. Tout ça pour moins de 10 euros.

La petite histoire

C’est en flânant dans la médiathèque de mon arrondissement que j’ai fait une petite découverte. Rayon langue, dans la section « Japonais » de l’étagère. J’y trouve trois pauvres livres sur le sujet – tandis que dans la section « Chinois », on pouvait trouver une vingtaine d’ouvrages. Autant dire que ma médiathèque a son parti pris. Parmi eux, je trouve « Japonais : pour ne plus garder votre langue dans votre poche ».

Après quelques pages, c’est le coup de cœur. Ce petit livre – 10 centimètres sur 14 – est une merveille du genre. Excepté que l’ouvrage que j’avais en main avais pris un coup de vieux : c’était la 3e édition, publié en 2007. Les pages étaient collantes, et c’était le seul exemplaire dans toutes les bibliothèques de la ville, d’après leur catalogue.

Je cherche alors sur la toile. Il a été republié dans sa 8e édition, en juin 2017, pour seulement 8.99 euros ! Et je vous explique pourquoi il faut se précipiter dessus.

Une perle, je vous dis

Ce guide est édité par Lonely Planet, écris par Annelies Mertens et Yoshi Abe. Il fait près de 260 pages et est incroyablement concis. L’une de ses grandes forces est qu’il est divisé en thème – cela permet de mieux mémoriser des mots de vocabulaires qui abordent le même sujet :

  • La grammaire.
  • Les transports.
  • Se loger.
  • Les loisirs.
  • Les sentiments et les opinions.
  • Le sport.
  • La cuisine.
  • La santé…

Bon j’avoue, dis comme ça, c’est un peu bateau. Mais en réalité, le contenu s’avère très pointu.

Ainsi, dans le chapitre « à table », il y a deux pages pleines pour demander si un restaurant possède des plats halal ou kasher – même si c’est très rare au Japon. « Est-ce que cela est sans produit animal ? ». « Préparez-vous des plats sans beurre ? Sans huile ? ». « J’ai des allergies. ». Des phrases très utiles.

Dans le chapitre « en société », rubrique « vie amoureuse », on apprend à dire correctement « Embrasse-moi », « Je ne le ferai pas sans préservatif », « C’était sauvage » – des phrases très utiles.

Vous l’aurez compris, ce livre est fait avant tout s’exprimer en toute occasion, et à engager la discussion. Mais en plus, ce guide contient une méthodologie très efficace. Il n’y a quasiment QUE des exemples, on ne peut pas faire plus pratique. Tous ces exemples sont écris en phonétique – pour apprendre, aux plus néophytes d’entre nous, à prononcer correctement ces phrases – mais aussi en sino-japonais (avec l’emploi des kanji). Ce qui permet déjà d’associer les kanji les plus usuels aux mots que vous souhaitez utiliser. Vous êtes doublement gagnant, car tous les livres d’apprentissage de la langue ne sont pas aussi complets.

Points forts +

  • Un contenu quasi complet rempli d’exemples à la pelle, prêts à l’emploi.
  • L’écriture phonétique en romaji, et en sino-japonais (avec les kanji).
  • S’adresse à un public assez débutant.
  • Un prix imbattable vu son contenu.
  • Un dictionnaire bilingue inclus à la fin du livre, qui est lui aussi assez dense.
  • L’approche thématique, qui permet de se concentrer sur un sujet.
  • Des encarts pour une approche plus culturelle.
  • Très portatif.

Points faibles –

  • La taille de police très petite.
  • … j’ai beau chercher, je ne vois rien d’autre à redire.

Où acheter ce livre :

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz